Plan d’action

FORTIUS | Le patrimoine fortifié comme opportunité pour l’innovation et le développement économique

Le projet FORTIUS a pour objectif principal le développement économique et la promotion de l’emploi dans les villes jumelées de Pampelune et de Bayonne. Il se concentre et exploite l’opportunité que lui offre le patrimoine fortifié. Pour cela, des travaux ont été entrepris afin de rapprocher des opérateurs touristiques, des entrepreneurs, des entreprises et des organisations professionnelles du secteur touristique et culturel. Il prétend aussi rompre la saisonnalité, augmenter le nombre moyen de nuitées des visiteurs et développer de nouveaux produits et services touristiques liés aux remparts. Un effort particulier sera mis en œuvre pour assurer un travail de sensibilisation commun et à deux niveaux : sectoriel, à travers des congrès, des conférences, des expositions ou la création de matériel didactique, et global, à travers des offres touristiques saisonnières ou permanentes.

staisabel0351_2_3

Citadelle de Pampelune – Soulagement de la porte et contregarde Revellín Santa Isabel | City walls of Pamplona

 

Echauguette_2b2989c997

Echauguette restauré à la confluence de la Nive et de l’Adour

 

Le projet FORTIUS prétend augmenter et diversifier l’attrait touristique de la zone pyrénéenne occidentale, avec la valorisation du patrimoine fortifié de Pampelune et de Bayonne. Il permettra de créer un produit de qualité autour des éléments du patrimoine et de leur gestion durable. Des actions conjointes s’articulent aussi pour réaliser des plans de gestion paysagiste, de restauration des éléments clef des ensembles fortifiés, de travail conjoint pour la diffusion de leur valeur et de leur signification, d’approfondissement des possibilités touristiques et de création d’offres et produits touristiques, divers et conjoints, autour de l’interprétation, l’art, la gastronomie et le loisir. De plus, le projet a pour but de fomenter l’innovation entrepreneuriale liée à la valorisation du patrimoine fortifié. Parmi les actions principales mises en place par les deux villes jusqu’à fin 2014, les suivantes méritent une attention particulière :

 

1. Restauration des éléments patrimoniaux

Durant les prochains mois, les derniers éléments de l’ensemble fortifié de Pampelune qui, de par leur état de conservation, requièrent une action de grande ampleur, seront restaurés. Il s’agit concrètement du Bastion du Labrit et du front de la Magdalena.

Le Bastion du Labrit est, probablement avec celui du Redin, l’élément conservé le plus ancien de l’enceinte fortifiée de Pampelune. Ses origines remontent aux alentours de 1540 et, comme point d’inflexion entre les fronts de la Magdalena et de la Tejeria, il défendait l’une des zones les plus exposées aux attaques ennemies de la place. La destruction du front de la Tejeria, en 1920, a entrainé diverses pathologies dans la consolidation du bastion et la stabilité de ses murs. Comme conséquence de cette démolition, dans les années 50, un nouvel accès a été construit, suivant un perron adossé à la plateforme supérieure du bastion, qui a modifié sa configuration initiale, ce qui complique, de nos jours, sa compréhension et son interprétation.

Dans le programme d’actions prévu, cet accès sera éliminé pour redonner à l’ensemble ses aspect et profil d’origine. Un nouveau passage sera ouvert dans l’extrémité opposée, proche du lieu d’accès initial. Un escalier métallique sera construit, mais dissimulé par une jalousie en bois. Les murs proches de l’ancien front de la Tejeria seront ravalés et le petit balcon supérieur, construit dans les années 50 et sans aucun rapport avec les fonctions défensives du bastion, sera aussi éliminé.

Les gros œuvres affecteront aussi l’espace voûté de l’intérieur du bastion (caserne) qui sera doté de nouveaux revêtement de sol et éclairage, pour assurer son utilisation future. L’ensemble de la végétation couvrant les murs du front de la Magdalena sera lui aussi éliminé.

A Bayonne, aura lieu la restauration du Bastion Royal et de son environnement. Comme pour le Bastion du Labrit, des travaux d’abatage des arbres, de reprise des maçonneries et de nettoyage des murs en pierre seront menés.

 

2. Plan paysagiste et gestion durable

Un plan de gestion paysagiste sera mis en place pour permettre la définition de directives et la création d’outils pour la protection, la gestion et l’adaptation du paysage intégré par le patrimoine fortifié, son environnement naturel et son usage culturel et urbain. Le plan permettra de générer des bases pour la prise de décisions quant à la gestion durable de ces éléments et aidera à obtenir des paramètres de qualité dans la gestion en question. A travers ce plan, la maintenance intégrale et préventive du monument sera aussi assurée.

 

3. Programmation culturelle et offre touristique liées aux remparts

A ce jour, un large éventail d’évènements a été organisé dans le cadre du projet. La majeure partie de la programmation estivale de la mairie de Pampelune s’est concentrée dans l’environnement de l’enceinte murée sous le nom de Ciudadelarte. Une multitude d’activités a été organisée pour permettre la découverte d’espaces jusqu’alors inaccessibles au public. Ce fut le cas des sessions de danse verticale, présentées sur les murs du Bastion du Redin et qui, pour être admirées, demandaient au public d’accéder au bastion bas de Guadalupe.

La muraille aux chandelles aura aussi contribué à mettre en lumière le passé du lieu. Grâce à cette initiative, située dans différentes parties du chemin de ronde, le public aura pu profiter de la gastronomie et de la musique de Navarre, dans une ambiance illuminée par des milliers de chandelles qui, de façon participative, étaient allumées par les spectateurs.

Des visites guidées sont organisées pour découvrir Les secrets des murailles : des promenades guidées par des experts, débordantes d’émotion et qui ouvrent les portes de lieux qui, jusqu’à ce jour, avaient été fermés au public.

Parallèlement et profitant des Journées Européennes du Patrimoine, des visites du patrimoine caché ont été programmées par la mairie de Bayonne dans le cadre du projet Fortius.

Festival_Black-and-Basque_2

Festival_Black-and-Basque dans le murs de Bayonne

P1140064_JVV

Danse verticale dans les murs de Pampelune

 

4. Innovation entrepreneuriale : grandir avec les remparts

Ce genre d’actions a pour but de susciter l’innovation entrepreneuriale autour du patrimoine fortifié et de sa gestion durable. Dans cette optique, ont été organisés, avec un caractère transfrontalier tant à Pampelune qu’à Bayonne : des ateliers de création de nouvelles idées de négoce, principalement destinés aux entreprises et associations entrepreneuriales ; des ateliers de formation et de connaissance des fortifications, à destination des institutions et des associations soucieuses du développement et de la promotion du patrimoine fortifié d’un point de vue politique et social.

 

5. Recherche et diffusion de la valeur culturelle et touristique des cités fortifiées

L’objectif est l’amélioration du positionnement et du rôle dynamisant de Pampelune et de Bayonne, dans la diffusion de la valeur touristique et culturelle du patrimoine fortifié à travers trois axes principaux: des rencontres thématiques et un congrès international en relation avec les différentes dimensions du patrimoine fortifié ; une exposition itinérante sur le système pyrénéen des fortifications qui intègre les deux villes; et la divulgation de la valeur historique et culturelle du patrimoine fortifié auprès d’un public plus jeune.